Les restaurants associatifs à Paris #4 : Le Foyer

REPORTAGE. Suite et fin de notre feuilleton sur les restos associatifs. On termine par le plus grand et plus  ancien de ces lieux de convivialité à Paris. C’est Le Foyer, ouvert en 1969. Plus de 300 repas servis par jour sous la grande Église de La Madeleine.


Elle est le Panthéon du VIIIe arrondissement. De l’Église paroissiale de la Madeleine, les parisiens connaissent bien l’immensité, les larges colonnes claires, cette architecture peu religieuse. Ils savent moins que sous les grandes marches qui mènent à l’enceinte, les coursives de la bâtisse abritent, depuis 33 ans, le restaurant associatif le plus productif de la capitale. Avec huit salariés et une vingtaine de bénévoles, le Foyer de la Madeleine sert 80 000 repas chaque année (120 000 avant la crise).

L’entrée se fait par l’aile de l’Église, là où l’on aperçoit l’inscription « RESTAURANT » sur un chevalet. Passées les lanières en plastique du rideau faisant office de porte d’entrée, les sens sont en éveil. Une chaleur intense nous enveloppe. Une odeur de choucroute (le plat du jour – comme à La Commune) nous enivre.

La salle principale du Foyer s’étend sur 70m, dans les coursives de l’Église. (Photo : Mickaël Guiho)

Très vite pourtant, l’originalité du lieu monopolise notre attention. L’établissement s’est installé dans un couloir de 70 mètres sur cinq. Sous les voutes de pierre grise, serveurs et clients se bousculent ou s’écartent, se serrant dans les renfoncements.

« C’est fabuleux de travailler dans un cadre pareil », s’enthousiasme Denis. Il est le chef ici depuis trois ans, pour le bonheur de ces dames : « C’est le meilleur cuisinier de Paris », confie une fidèle du lieu depuis 28 ans. Même si sous son calot la sueur coule de sa chevelure grisonnante, s’il faut servir en moyenne 300 repas avec trois assistants et un budget serré, Denis ne regrette pas d’avoir changé de voie après des années de brasserie. « Ici ou dans un restau trois étoiles : les bases sont les mêmes ! », assure-t-il. Près d’une vitrine réfrigérée digne d’une cantine, Denis discute avec le directeur, Jean-Louis, assis derrière la caisse. Hier, il a compté 450 repas, au prix de 8 € pour les adhérents et 15 € pour les autres clients. Assez d’entrées pour que Jean-Louis rayonne : « On fait même un peu de bénéfice ».

Quand déjeuner devient une bonne oeuvre

Le Foyer n’a pas de but lucratif. Sa mission est d’abord sociale : d’un côté, la vente des repas suffit à financer l’activité du restaurant ; de l’autre, la manne des 13 000 adhésions à 5 € est reversée à l’association Ozanam, autre ramification de l’Église de la Madeleine, qui accueille des personnes en difficulté.

« Tout le monde mange ici, du SDF au chef d’entreprise, assure Jean-Louis, le directeur. Il y a 10 000 % de mixité ! » Les clients ont tout de même quelques traits communs. « Je pense que la majorité sont des croyants », avoue Laurence, qui depuis cinq ans s’occupe de l’accueil et parfois du service. Avant la retraite, elle assistait un prêtre dans une église parisienne. Au Foyer, elle peut poursuivre sa « mission ». « En tant que bénévole, on a une mission d’écoute, explique Laurence. Un jour, un monsieur a fondu en larmes, parce que voilà… ça débordait. » Le Foyer est donc un lieu où l’on peut venir « se restaurer moralement », comme l’annonce le site web de l’association. Un homme d’Église reçoit dans une salle du Foyer. Et des « réunions spirituelles » bimensuelles sont organisées avec un prêtre, sur des thèmes comme « le pardon ».

Au-delà de la place de la foi, le Foyer est représentatif de tous les restaurants associatifs. Une clientèle pas particulièrement pauvre, des gens du quartier, une grande convivialité et une mission sociale annexe : voilà les fondamentaux de la vingtaine d’établissements parisiens existants aujourd’hui. Si la tendance se confirme, ils seront beaucoup plus nombreux, demain.

Mickaël Guiho et Boris Letondeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :